Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | vendredi 2 décembre 2022

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Santé La Boite à Questions Algerielle répond à mohamed

Santé > La boite à questions

Publié mardi 12 juillet 2011 14:10 3258 Lectures

Algerielle répond à Souadcamy

Imprimer
Algerielle vous répond…
La question telle qu’elle a été posée par une lectrice :
Bonjour docteur,
Voila je viens d'avoir mes règles, juste après 10 jours d'interruption : la première date c'était le 24 juin, et ils n'ont durés que deux jours, pas comme d'habitude 06 jours, puis ils sont revenus le 09 juillet. Je tiens à vous informer que j'ai un cycle de 25 jours, et que c'est la première fois que ça m'arrive. Je suis vraiment inquiète, j'attends votre réponse avec impatience, et merci d'avance.


Avant de vous répondre :
La situation décrite dans cette question peut avoir différentes réponses. Des paramètres très importants sont à prendre en compte, comme l’âge par exemple. Notre réponse pour une jeune fille différera de celle pour une femme proche de la ménopause, et ce n’est pas tout. La prise de pilules contraceptives, le fait d’avoir eu des enfants ou non, tous les antécédents médico-chirurgicaux, ainsi que la présence ou non de maladies chroniques influent grandement sur notre réflexion. Nous partons du principe que la réponse est faite à une femme en dehors de la puberté ou de la ménopause, qui ne prend pas la pilule, qui n’a pas d’enfants, qui ne prend aucun traitement actuellement et qui n’a aucun antécédent médico-chirurgical significatif.
L’avis du médecin :
Bonjour à vous. Je veux commencer par une note rassurante ; les troubles du cycle sont anxiogènes pour la patiente, mais relèvent le plus souvent d’affections bénignes. Certaines d’entre elles ne requièrent pas de traitement, le tout est d’identifier l’origine du problème.
La difficulté dans votre cas (en assumant que vous soyez dans la situation décrite plus haut) est de confirmer que vos saignements soient bien des règles qui interviennent précocement et non des saignements en dehors des règles, que l’on appel métrorragies. Certes, le sang des règles diffère de celui des métrorragies, mais il n’est pas évident pour un œil non entrainé de trancher. Nous ne savons pas non plus quel est le volume de ces saignements où s’ils sont accompagnés d’une douleur inhabituelle.
Pour être clair, s’il s’agit bien d’un cycle court, comme vous le rapportez, vu qu’il s’agit de votre premier épisode, il n’y a pas lieu de s’inquiéter si cette situation ne récidive pas. Des dérèglements hormonaux passagers de cet ordre finissent par se résoudre d’eux même.
Si par contre, cette situation se répète, ou si ces saignements ne sont pas des règles précoces mais des métrorragies, une consultation est un passage obligé vu qu’elle aboutira très certainement sur la demande d’une échographie.
Pour les métrorragies, il y a une foule de causes possibles. Pour nous, une métrorragie est d’abord une grossesse jusqu’à preuve du contraire. Les autres causes les plus fréquentes (comme dit plus haut) sont bénignes, comme le kyste fonctionnel de l’ovaire. Ce kyste s’observe à l’échographie, il s’agit en fait d’un ovule qui se transforme et qui secrète par la suite des hormones qui perturbent le cycle, il disparait tout seul au bout de trois cycles environs. Nous n’allons pas énumérer ici toutes les causes de métrorragies, mais il faut explorer cette situation dès qu’une nouvelle anomalie apparait, il faudra en effet savoir s’il y n’y a pas une cause organique sous-jacente, plus préoccupante.
En conclusion,
les causes possibles sont trop nombreuses pour trancher sans consultation, mais les plus fréquentes sont tout à fait bénignes. Si votre cycle rentre dans l’ordre, soyez tranquille, sachez aussi que vos prochaines menstruations peuvent prendre du retard. Au moindre doute, à la moindre nouvelle manifestation, des examens complémentaires sont utiles et donc une consultation chez le gynécologue est indispensable.
PS : Ma réponse n’a pas vocation à se substituer à un avis médical, avis que je ne peux emmètre sans interrogatoire et examen clinique complet. Il s’agit là d’indications et de pistes de réflexion faites de concert avec une consœur spécialiste en gynécologie, Dr Megherbi que je remercie pour sa participation. Cette réponse ne vaut que pour les paramètres que nous avons énumérés, tout changement par rapport à votre profil impose une consultation. J’espère que cela vous aura été utile.
Oussama Ziouchi