Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | samedi 25 juin 2022

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Mode Accessoires

Mode > Accessoires

Publié mercredi 23 avril 2014 08:01 2039 Lectures

Au secours, mon sac déborde !

Imprimer
Ces dernières années, la mode des sacs cabas fait vraiment fureur, et c’est normal. Les femmes, dans leur souci d’être au top tout au long de la journée, voudraient pouvoir emmener leur salle de bains  partout où elles vont.

Du coup, jaillissent de leurs énormes sacs des objets divers et variés, aussi hétéroclites qu’une bombe de laque pour leurs cheveux, une autre de déodorant, d’énormes brosses à cheveux, plusieurs rouges à lèvres, un flacon de parfum, des collants de rechange, des serviettes hygiéniques, des mouchoirs, des lingettes, du désinfectant pour les mains, un mascara, un boîtier de poudre compacte, du fil dentaire, des chewing-gums,… sans parler des clés, des papiers, de l’indispensable téléphone portable, des factures, du carnet de santé du petit, d’une liste de courses,…

En bref, une liste interminable d’objets dont elles n’auront peut-être même pas l’utilité une fois dans la journée.

Pour aider ces femmes à faire le tri dans ce grand bric-à-brac, voici le contenu de notre sac idéal où se trouve l’essentiel et non le superflu.

Alors dans le sac Algérielle on trouve :

1-    L’administratif (obligatoire) : carte d’identité, carte de sécurité sociale, les papiers de la voiture, les clés (maison et voiture).
2-    Le téléphone portable (il est devenu une section à lui tout seul tant sa place est grande dans nos vies).
3-    L’esthétique : un petit miroir et un rouge à lèvres pour les retouches, une mini brosse, un mini- vaporisateur de parfum.
4-    L’hygiénique : une serviette hygiénique et un paquet de mouchoirs en papiers.

Tout le reste n’est que coquetterie et superflu.

Le déodorant, la grosse brosse, la laque, la pince à épiler,… on garde tout cela à la maison car cela fait partie de l’hygiène quotidienne qui doit se faire dans le secret d’une salle de bains et non dans un endroit public, même s’il s’agit de toilettes pour femmes.

On ne prend pas non plus toute sa trousse à maquillage : on achète plutôt des cosmétiques longue durée, comme le fameux mascara waterproof, ou les rouges à lèvres « all day long ».

De nombreux objets peuvent être laissés à la maison quand on y pense, encore faut-il se débarrasser de ce geste compulsif et que nous sommes nombreuses à faire sans même nous en rendre compte : fourrer dans notre sac tout ce qui nous passe sous la main.

Il faut apprendre à contrôler notre peur de « manquer » de quelque chose : dans la société moderne et matérialiste dans laquelle nous vivons, il nous faut tout, tout de suite. Or une petite réflexion vous mènera sans doute à la conclusion qu’il faut savoir faire la différence entre ce qui d’un côté est essentiel, indispensable, et ce qui d’un autre côté n’est que secondaire et superflu.

Votre sac à mains (et votre tête) en sortiront certainement très allégés.

Sonya