Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | Lundi, 21 Avril 2014

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Déco Tendance déco Naila Hammiche, des mains de fée

Déco > Tendance déco

Publié Lundi, 10 Octobre 2011 13:57 1422 Lectures

Naila Hammiche, des mains de fée

Imprimer
1

Artiste passionnée, elle  fait des merveilles hautes en couleurs à l’image de sa personnalité joviale.  Le sourire aux lèvres, Naila Hammiche nous a raconté lors d’un entretien que le quotidien d’artisane n’est pas simple contrairement à ce qu’on croit. Diplômée d’une école de marketing, Naila a toujours baigné dans un univers de création. Etant passionnée de couture, sa maman a dû lui faire découvrir très tôt les coulisses des ateliers de couture.  La petite Naila se laisse donc passionner par les couleurs et les motifs qui n’avaient plus aucun secret pour elle.  Elle commence donc à faire de la peinture sur soie à une époque ou cet art été en pleine expansion.  Une fois son diplôme en poche, Naila fait ses preuves pendant cinq ans dans le domaine professionnel  tout en exerçant sa passion de céramiste. Mais un beau jour,  celle-ci l’emporta  et c’est là qu’elle décide de se dévouer  entièrement  à ce qu’elle prend plaisir à faire.

L’artiste ne fait pas les choses à moitié. Véritable orfèvre du verre,  de la porcelaine et la céramique, Naila confère à ces matières blafardes un souffle nouveau où  couleur et magie vont en pair avec  légèreté. Raffiné et authentique,  l’artisanat algérien est plus qu’une partie intégrante de son art ; c’est justement l’étendard de cette  décoratrice de talent à travers ses ornements et motifs argentés ou dorés, profondément inspirés de l’identité algérienne.
Des décorations très tendances et de bonne qualité de surcroit. Naila Hammiche ne lésine pas sur les moyens pour offrir à ses clients une valeur sure : « J’utilise des matières nobles et des peintures indélébiles qui garantissent une longévité à mes produits », nous dit Naila. Elle ajoute : « Certains artisans utilisent des matières de moindre coût ce qui fait que le verre se retrouve dépouillé de sa couleur  au premier contact avec l’eau ».  
Cependant, un petit problème se pose ; il devient de plus en plus difficile de trouver de la matière première à cause des délais de livraison. Les clients s’impatientent parfois et cela se répercute sur le travail. Aussi le prix de la matière première augmente en ces temps de crise,  heureusement que l’état accorde des exonérations aux artisans. : « Cela peut développer le commerce équitable et la production algérienne », nous confie Naila sur une belle note d’espoir.

Naila travaille à son compte à Said Hamdine, elle donne des ateliers d’initiation aux personnes qui désirent se détendre et apprendre à apprivoiser les couleurs. Une invitation à la découverte d’un beau métier très créatif.


Pour plus d'informations, voici la fan page de Naila Hammiche: http://fr-fr.facebook.com/latelierdenaila
Cliquez ici pour voir toute l'album de Naila Hammiche

Nesma.S













































































Commentaire(s)

avatar

aicha oran 06-05-2012 00:41

#1
Bravo Naila, bonne continuité et bon courage!
Répondre à aicha oran

Rédigez un commentaire

Recevoir une notification par email lorsqu’une réponse est postée

JComments